Comment venir à bout d’un écoulement nasal ?

Nez qui coule comme de l'eau et éternuement : l’homéopathie est-elle efficace ?

Il nous est tous déjà arrivé de nous retrouver avec un nez bouché qui coule : on parle alors d’écoulement nasal. S’il s’agit d’une situation qui n’a rien d’alarmant, il n’en demeure pas moins qu’elle peut se révéler très embarrassante au quotidien. Il est donc préférable d’essayer de s’en débarrasser le plus tôt possible. Comment s’y prendre, et qu’est-ce qui est à l’origine d’un nez qui coule comme de l’eau ? Découvrez ici les réponses à toutes ces questions.

Qu’est-ce qu’un écoulement nasal ?

Parfois désigné sous le terme de rhinorrhée, l’écoulement nasal se caractérise par une production excessive de mucus qui est par la suite évacuée par le nez. Le liquide qui sort peut être transparent et semblable à de l’eau ou jaune et visqueux. Dans ce dernier cas, il peut s’agir d’une infection. Un nez qui coule peut aussi être accompagné d’un peu de fièvre ou d’éternuements. Dans tous les cas, il s’agit d’un symptôme qui est souvent sans grande conséquence sur la santé.

Toutefois, en raison de la situation sanitaire liée à la pandémie de la covid-19, il n’est pas exclu qu’un écoulement nasal soit un signe de coronavirus, surtout lorsqu’il s’accompagne de symptômes typiques de la maladie. Pour en avoir le cœur net, l’idéal est de vous faire examiner par un médecin et de suivre à la lettre ses recommandations.

Quelles sont les causes d’un nez qui coule ?

Quelles sont les causes d’un nez qui coule ?

Un nez qui coule peut avoir de nombreuses causes. Au nombre de celles qui sont les plus répandues, vous avez notamment :

  • la grippe,
  • le rhume,
  • le tabagisme,
  • une rhinite, très fréquente chez l’enfant et la femme enceinte, etc.

Dans ce dernier cas, on distingue la rhinite allergique et celle qui est chronique. Si la première est généralement assez courte, la seconde peut durer des mois.

Quels sont les traitements qui existent ?

Plusieurs solutions permettent de venir à bout d’un nez qui coule. Lorsqu’il s’agit d’un écoulement qui est dû à une allergie par exemple, votre premier réflexe doit être de vous débarrasser de l’allergène, avant d’entamer un traitement antiallergique.

Il est également conseillé de boire beaucoup de liquides. Il peut s’agir uniquement d’eau ou de boissons chaudes telles que les tisanes. N’hésitez pas à agrémenter ces dernières de citron ou de gingembre, deux ingrédients réputés pour leurs bienfaits contre le rhume et la grippe. De même, il peut être intéressant d’opter pour des compléments alimentaires issus de la phytothérapie. L’homéopathie propose aussi des solutions efficaces en cas d’éternuements et d’écoulements nasaux.

Votre médecin peut également vous conseiller des médicaments ou des gouttes pour le nez. Il peut aussi vous recommander de revoir votre alimentation afin d’y intégrer un plus grand nombre de légumes et de fruits. En revanche, l’idéal serait d’éviter au maximum les céréales, les pâtisseries et les produits laitiers.

Une autre solution consiste à poser un linge propre imbibé d’un peu d’eau chaude sur le nez. Il est aussi possible d’opter pour l’achat d’un spray à base d’une solution saline. Ce dernier vous permettra de laver votre nez, afin d’en enlever le mucus en excès. Quant aux huiles essentielles, elles représentent également une option efficace pour soulager un écoulement nasal. Elles peuvent être appliquées sur le corps après avoir préalablement été diluées avec une huile végétale, inhalées ou diffusées.

Toutefois, quelle que soit la solution pour laquelle vous optez, n’hésitez pas à vous rapprocher d’un médecin si vous ne remarquez aucune amélioration au niveau de votre état de santé.

4.3/5 - (3 votes)
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp

Moi Neet Sevre

Cum sociis natoque penatibus magnis dis parturient montes etis nascetur ridiculus mus.
Moi Neet Sevre

Articles Récents

Catégories

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *