Quels sont les causes et traitements du chalazion qui murit ?

Chalazion qui murit : connaitre cette affection pour s’en débarrasser

Une affection caractérisée par une boule localisée au niveau de la paupière n’est pas à prendre à la légère. Il s’agit probablement d’un chalazion qui mûrit et si rien n’est fait, il peut s’aggraver. En effet, cette inflammation se développe dans une partie très sensible du visage. C’est qui justifie la nécessité d’une prise en charge rapide afin de ne pas le laisser causer d’autres problèmes. Découvrez dans cet article, les causes et les traitements du chalazion qui mûrit.

Qu’est-ce qu’un chalazion qui mûrit ?

Le chalazion est un kyste bénin qui se forme au niveau de la paupière et est caractérisé par une inflammation. Cette affection oculaire assez fréquente se manifeste par la formation d’une boule épaisse et ferme. Celle-ci prend une coloration rouge lorsqu’elle mûrit et elle est assez douloureuse. Les gênes causées par le chalazion mettent à mal le bien-être et la santé générale de la personne touchée.

En effet, la boule formée se situe précisément dans l’épaisseur de la paupière vers l’implantation des cils. Cette petite boule apparaît lorsque les glandes de Meibomius sont obstruées. Ce sont ces glandes qui produisent les lipides, en l’occurrence le sébum, qui hydratent et lubrifient en permanence la cornée. Le sébum se mélange également au liquide lacrymal afin d’empêcher son évaporation. Quand les glandes de Meibomius sont bouchées, le liquide ne peut plus aller vers la cornée et son accumulation provoque la formation de la petite boule.

Qu’est-ce qu’un chalazion qui mûrit ?

Le chalazion peut être interne ou externe à la paupière, on parle alors de chalazion interne ou de chalazion externe selon le cas.

Quels sont les facteurs qui provoquent l’apparition du chalazion ?

Même si on sait avec précision comment se manifeste le chalazion, on ne connaît pas avec précision ses causes. Ce qui est cependant certain est que le chalazion est susceptible d’apparaître lorsque les glandes de Meibomius sont irritées. Les facteurs qui peuvent conduire à l’apparition d’un chalazion sont donc divers et variés. Parmi ceux-ci, on peut citer :

  • Les allergies ;
  • L’inflammation des paupières ;
  • La pollution de l’air ;
  • La sécheresse des yeux ;
  • Les maladies auto-immunes ;
  • La forte concentration de graisse dans le sang.

Une exposition prolongée aux rayons ultra-violets peut également être un facteur de risque pour la survenance d’un chalazion. Il en est de même d’une alimentation trop riche en produits gras.

Lorsqu’on ressent la présence d’une boule au niveau de la paupière, une consultation chez un ophtalmologue permet de définir le traitement à adopter.

Quel traitement pour le chalazion qui mûrit ?

Le chalazion qui mûrit ne présente pas généralement un réel danger, car c’est le signe d’une future guérison. Néanmoins, des traitements peuvent être préconisés pour éviter tout risque. Le traitement d’un chalazion qui mûrit consiste à ramollir et à vider les graisses qui bouchent les glandes de Meibomius. Pour y parvenir, on peut utiliser certains produits comme les pommades constituées d’antibiotique et de cortisone pour réduire l’inflammation et accélérer la guérison. En appliquant une compresse imbibée d’eau chaude sur la paupière concernée, il peut y avoir un soulagement du chalazion.

Lorsque ces traitements ne sont pas efficaces et que le chalazion qui mûrit s’assèche et durcisse, il est nécessaire de procéder à une petite chirurgie pour l’enlever. L’intervention chirurgicale se déroule sous anesthésie locale et ne nécessite pas une hospitalisation.

 

4.5/5 - (2 votes)
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp

Moi Neet Sevre

Cum sociis natoque penatibus magnis dis parturient montes etis nascetur ridiculus mus.
Moi Neet Sevre

Articles Récents

Catégories

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *