Quel est le traitement efficace en cas d’arthrose du genou ?

Arthrose genou traitement : Les plus efficaces

L’arthrose du genou encore appelée gonarthrose est une maladie qui affecte le cartilage de l’articulation du genou en provoquant son usure. Elle engendre des inflammations plus ou moins douloureuses qui peuvent rendre votre quotidien plus difficile. Nous vous présentons ici, des traitements que vous pouvez suivre afin de soulager votre arthrose du genou.

Les antalgiques

Les antalgiques ou antidouleurs sont des médicaments permettant d’apaiser le mal ressenti. Ils agissent soit en réduisant la douleur que vous percevez soit en vous rendant insensible à la douleur. Vous pouvez commencer le traitement en essayant un antalgique léger et continuer avec d’autres, plus puissants, si votre douleur persiste.

Les médicaments contenant du paracétamol en général sont recommandés pour soulager les douleurs articulaires qu’occasionne l’arthrose. Cependant, vous devez éviter le surdosage et la prise de plusieurs médicaments contenants du paracétamol à la fois. En effet, ce composant peut être néfaste pour le foie et entrainer des troubles touchant cet organe. Si vous avez des problèmes de foie, demandez conseil à un médecin avant de commencer le traitement.

Traitement arthrose du genou : Les infiltrations de corticoïdes

Les infiltrations de corticoïdes consistent à introduire, par injection, un anti-inflammatoire fait à partir de corticoïdes à l’intérieur de l’articulation. L’injection est faite au contact de la zone où vous ressentez la douleur et le soulagement est assez rapide.

De plus, l’effet dure entre quelques semaines voire plusieurs mois. Chaque année, vous pouvez effectuer l’injection un certain nombre de fois en fonction des spécificités de votre mal. Demandez donc l’avis de votre médecin et tenez compte de ses instructions. L’infiltration de corticoïdes est aussi très efficace sur le genou étant donné que l’articulation est facilement accessible.

Vous devez informer le praticien de toute situation concernant votre santé avant une injection pour un meilleur suivi ou si nécessaire un report de l’injection. Après l’injection, vous devez laisser l’articulation au repos entre 24 et 48 h. Si vous constatez des symptômes après l’injection, prévenez votre médecin. Même s’ils sont rares, les effets secondaires existent. Pour cela, vous devez en tenir compte si vous choisissez de suivre ce traitement.

Traitement arthrose du genou : Les infiltrations de corticoïdes

Les anti-arthrosiques

Les AASAL ou anti-arthrosiques symptomatiques d’actions lentes sont des médicaments spécialement employés dans le traitement de l’arthrose pour le soulagement de la douleur. Ils agissent en réduisant la douleur de même que les réactions inflammatoires au niveau des articulations.

Le traitement à base d’anti-arthrosiques dure quelques semaines avant de faire effet et peut être suivi en même temps qu’un autre. Il présente aussi peu de complications et permet de diminuer considérablement les effets de la maladie. Vous pouvez en trouver sous plusieurs formes. Ils contiennent des produits comme :

  • La glucosamine à base d’extraits de constituants du cartilage ;
  • La chondroïtine sulfate à base des mêmes extraits que la glucosamine ;
  • La curcumine qui se retrouve dans le curcuma ;
  • Les insaponifiables de soja ou d’avocat ;
  • La diacéreine qui est extraite d’une plante.

Étant donné que l’effet de ce traitement prend un certain temps, vous devez le suivre correctement et de façon continue selon les instructions de votre médecin. D’ailleurs, ce soin est disponible même sans prescription médicale, puisqu’il intègre directement votre alimentation et votre mode de vie.

Plusieurs traitements permettent donc d’atténuer les effets de l’arthrose. Cela dit, vous devez nécessairement consulter un médecin qui vous conseillera mieux pour vous procurer les soins adaptés.

4.7/5 - (3 votes)
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *